NOUVELLES

GP de Monaco - Relance d'Alpine: décision avant fin 2012 (Carlos Tavares)

26/05/2012 05:25 EDT | Actualisé 26/07/2012 05:12 EDT

La décision de relancer la marque sportive Alpine au sein du groupe Renault sera prise "avant la fin de l'année", avec un objectif de commercialisation d'ici "trois à cinq ans", a annoncé samedi le directeur général de Renault, Carlos Tavares, à la veille du Grand Prix de Monaco de F1.

"Il y a aujourd'hui plus de 50% de chances que ça se fasse, avec un seul modèle pour commencer, d'un prix inférieur à 100.000 euros, et peut-être avec d'autres partenaires" pour diminuer la charge financière de cet investissement, a précisé M. Tavares, lors d'une rencontre avec la presse française.

"La crise nous oblige à avoir des perspectives au delà du court terme et nous ne voulons pas d'un timing trop serré, afin de laisser nos équipes exprimer leur talent", a ajouté le N.2 de Renault, qui avait baptisé vendredi, sous la pluie, un concept-car Alpine A110-50 en présence d'Alain Prost et Sebastian Vettel, six titres de champion du monde de F1 à eux deux.

Les berlinettes Alpine-Renault ont dominé les rallyes au début des années 70, puis la marque fondée par Jean Rédélé a été mise en sommeil. L'usine historique de Dieppe (nord-ouest de la France) assemble actuellement des versions sportives, baptisées RS, des modèles Mégane et Clio.

"Le groupe Renault est très sérieux au sujet de la marque Alpine, c'est certainement un atout important de notre société et nous sommes décidés à travailler dur pour trouver les moyens de la relancer", avait-il déjà affirmé vendredi, devant de nombreux invités, sur la barge Red Bull du paddock de F1, après avoir bouclé trois tours de circuit dans l'Alpine A110-50.

dlo/jgu

PLUS:afp