NOUVELLES

Euro-2012/Préparation: Des Oranje trop peu saignants battus par la Bulgarie

26/05/2012 04:36 EDT | Actualisé 26/07/2012 05:12 EDT

Les Pays-Bas, brouillons et trop peu saignants, ont été battus par la Bulgarie (1-2) lors d'un match de préparation qui a tourné au fiasco samedi à Amsterdam où les Oranje ont concédé leur deuxième défaite en quatre jours.

Battus mardi lors d'un premier test poussif face au Bayern Munich (2-3), les Néerlandais sont à nouveau apparus empruntés et n'auront pas convaincu leurs supporters.

Le souci de ne pas se blesser, la chaleur régnant sur Amsterdam, un adversaire constamment replié devant son but et les très nombreux changements opérés en cours de match: les ingrédients n'étaient pas réunis pour assister à un festival.

Reste que le sélectionneur Bert van Marwijk avait demandé "du mouvement" à ses joueurs et que de ce point de vue, il aura certainement été déçu. L'ArenA a d'ailleurs sifflé ses joueurs à la fin d'un match avare en occasions de but.

Deux questions taraudaient en outre les fans Oranje avant ce deuxième des quatre matches de préparation au tournoi européen: qui de Van Persie ou Huntelaar le sélectionneur allait-il aligner en pointe ? Et qui allait être choisi sur le côté gauche de la défense ?

A la pointe du 4-2-3-1 cher à Van Marwijk, c'est Klaas Jan Huntelaar qui a été préféré à Robin van Persie, aligné lui comme ailier droit. Les deux hommes ont cependant régulièrement permuté, ce qui a permis à "RVP" d'ouvrir la marque peu avant la pause sur une lumineuse ouverture de Wesley Sneijder.

Ce but ne fut pas suffisant pour donner la victoire à des Néerlandais rejoints au score peu après la pause -sur un penalty converti par Popov après une faute de main de Van der Vaart (49e)- avant d'être piégés en contre-attaque dans les dernières secondes (90+2, but de Mizanski).

Pour le poste d'arrière gauche, où personne ne s'est imposé depuis le départ à la retraite de Giovanni van Bronckhorst en 2010, Van Marwijk a fait le pari très audacieux de la jeunesse en titularisant pour la première fois Jetro Willems (18 ans et à peine 20 matches de championnat au compteur !).

La présence du prodige du PSV dans le groupe de 23 joueurs convoqué par le sélectionneur pour l'Euro n'était pas vraiment une surprise. Mais sa place dans le onze de base (en lieu et place d'éléments plus expérimentés comme Schaars ou Bouma), oui.

Le néophyte qui a disputé les 64 premières minutes s'étant plutôt bien débrouillé, peut-être a-t-il marqué des points dans l'esprit de son entraîneur, même s'il devra être revu face à plus rude opposition.

bnl/jfm

PLUS:afp