NOUVELLES

Euro-2012 - La Mannschaft se prépare dans un petit paradis varois

26/05/2012 08:48 EDT | Actualisé 26/07/2012 05:12 EDT

C'est à Tourrettes, joli village de l'arrière-pays varois (sud-est), à 30 minutes de la côte, que l'équipe d'Allemagne de football prépare en toute discrétion l'Euro-2012, au coeur d'un hôtel-golf de luxe propriété d'un milliardaire allemand, loin de la foule et de la pression.

Le Domaine de Terre Blanche, ses deux parcours de golf de 18 trous, ses quatre restaurants, ses 115 villas et suites, dont la moins onéreuse est affichée à 675 euros la nuit, son spa avec piscines intérieure et extérieure: à 25 minutes de Cannes et 45 de Nice, la Mannschaft coule des jours heureux dans ce domaine, autrefois propriété de l'acteur écossais Sir Sean Connery, et qu'a fait aménager Dietmar Hopp, richissime cofondateur de la société de logiciels SAP et principal mécène du club d'Hoffenheim (1re div. allemande).

Depuis le 18 mai et jusqu'au 30, les 70 membres de la délégation allemande, dont 19 joueurs, auxquels devaient s'ajouter samedi les huit du Bayern Munich, sont choyés par M. Hopp et son fils, Oliver, directeur général de l'hôtel.

Même s'ils sont venus d'Allemagne sans nourriture du pays, les responsables de la délégation veillent particulièrement au régime alimentaire de leurs protégés Miroslav Klose, Per Mertesacker ou Cacau. "Notre chef ne fait pas la cuisine lui-même, mais il donne des conseils au personnel du restaurant", confie l'un des responsables média.

Luxe suprême: M. Hopp a fait construire spécialement, et en un temps record, un terrain situé à cinq minutes de l'hôtel pour l'entraînement des joueurs dirigés par Joachim Löw.

Le milliardaire a déboursé environ 2,3 millions d'euros pour la construction du terrain en gazon aux normes internationales, entouré d'une superbe piste d'athlétisme.

L'installation reviendra ensuite à la communauté de commune du Pays de Fayence, qui en assurera l'entretien mais, selon l'Office de tourisme de Tourrettes, seuls les jeunes pourront fouler la fragile pelouse que le Domaine de Terre Blanche se réserve le droit d'utiliser 10 semaines par an.

Une opération dont se réjouit le maire de Tourrettes, Camille Bouge. "C'est un bel exemple d'intercommunalité. On pérennise le projet et on positionne le canton de Fayence sur le sport de haut niveau", déclarait-il récemment dans la presse locale.

De l'accueil de la Mannschaft, les communes de Tourrettes et de Callian, où sont hébergés les quelque 150 journalistes allemands qui suivent leur équipe, attendaient beaucoup.

"Finalement, il y a très peu de supporteurs allemands, remarque-t-on avec une pointe de déception à l'Office de tourisme de Tourrettes. Certains profitent cependant du Grand Prix de F1 de Monaco pour venir ici".

"Mais ceux qui viennent sont surtout déçus de l'attitude de l'équipe allemande qui s'entraîne à huis clos et est quasiment invisible", ajoute-t-on.

Les journalistes, dont beaucoup sont hébergés au Château de Camiole, une résidence de vacances 4 étoiles, font eux les beaux jours des quatre restaurants de la commune de 3.500 habitants.

"Ca amène du monde, hier soir on avait une table de 15 journalistes allemands, ce soir une autre de huit", raconte Sara Equille, qui tient avec son mari Jessy le restaurant-bar "Les Marronniers".

Après son match amical perdu (5-3) samedi à Bâle contre la Suisse, la Mannschaft, qui fait partie des favoris de l'Euro (8 juin-1er juillet) en Ukraine et en Pologne, devait reprendre aussitôt l'avion pour retrouver le calme de Tourrettes, jusqu'à son départ le 30 mai pour Leipzig, où elle affrontera Israël en match de préparation. Avant d'entrer dans la compétition le 9 juin face au Portugal.

ebe/ppy/jfm

PLUS:afp