NOUVELLES

Abou Dhabi demande une réunion arabe urgente après le massacre de Houla

26/05/2012 02:40 EDT | Actualisé 26/07/2012 05:12 EDT

Les Emirats arabes unis ont annoncé samedi avoir demandé à la Ligue arabe de convoquer une réunion urgente, après le massacre commis à Houla, dans le centre de la Syrie.

Le ministre émirati des Affaires étrangères, cheikh Abdallah Ben Zayed Al-Nahyane, a sommé la Ligue arabe d'"assumer ses responsabilités (...) pour assurer la protection des civils syriens".

"Les Emirats se tiennent aux côtés du peuple syrien en ces moments difficiles", a ajouté le ministre qui, selon l'agence officielle Wam, a eu dans la journée des contacts téléphoniques avec l'émissaire international en Syrie Kofi Annan et le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi.

"Le massacre" de Houla témoigne de "l'échec de nos efforts communs arabes et internationaux à faire cesser la violence contre les civils en Syrie", a encore dit le ministre.

Le chef des observateurs de l'ONU en Syrie, le général Robert Mood, a condamné samedi la "tragédie brutale" à Houla, affirmant que les observateurs déployés dans le pays s'étaient rendus sur place et avaient compté plus de 92 morts, dont 32 enfants de moins de 10 ans.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) avait auparavant fait état de la mort de plus de 90 civils dont de nombreux enfants dans des bombardements depuis vendredi sur la région de Houla. L'opposition a attribué ce massacre au régime.

Selon l'OSDH, plus de 12.600 personnes ont péri en Syrie depuis le début de la révolte en mars 2011, en majorité des civils tués par les forces gouvernementales.

tm/feb

PLUS:afp