NOUVELLES
25/05/2012 09:45 EDT | Actualisé 25/07/2012 05:12 EDT

Yémen: attentat suicide contre les rebelles zaïdites, 12 morts (chef tribu)

Un kamikaze a tué douze personnes vendredi en fonçant à bord d'une voiture chargée d'explosifs sur un poste tenu par les rebelles zaïdites (branche du chiisme) dans la province de Jawf, dans le nord du Yémen, ont rapporté un chef tribal et des témoins.

"Douze personnes ont été tuées dans un attentat suicide mené à l'aide d'une voiture chargée d'explosifs contre un poste tenu par les Houthis (zaïdites) à Jawf", a déclaré à l'AFP la source tribale, précisant que parmi les victimes figuraient quatre passants, "une femme et trois enfants".

Des témoins ont confirmé qu'une voiture piégée avait foncé sur une école que les rebelles avaient transformée en base pour leur milice dans la localité de Hazm, à Jawf.

"L'entrée de l'école a été complètement détruite", a déclaré le chef tribal s'exprimant sous le couvert de l'anonymat. Selon lui, l'explosion était puissante et des éclats ont volé sur 500 mètres.

Les affrontements entre rebelles zaïdites et des fondamentalistes sunnites tentant de prendre le contrôle de certaines régions du nord du Yémen ont fait des dizaines de morts depuis la fin 2011.

En janvier, 20 combattants avaient été tués dans des affrontements entre salafistes et zaïdites dans le nord-ouest du pays. Et des affrontements avaient déjà opposé en décembre les Houthis à des salafistes qui tiennent une école de prosélytisme à Dammaj, au sud de Saada.

Les rebelles zaïdites se sont soulevés en 2004 contre la marginalisation dont ils se disent victimes sur les plans politique, social et religieux. Les combats avec l'armée ont fait des milliers de morts avant un cessez-le-feu en février 2010.

Ils ont depuis profité de l'affaiblissement du pouvoir central, à la faveur du mouvement de contestation populaire contre le président Ali Abdallah Saleh déclenché en janvier 2011, pour resserrer leur emprise sur certains régions du nord du pays.

La majorité de la population du Yémen est musulmane sunnite, mais la secte zaïdite domine dans le nord-ouest du pays.

mou-lyn/feb/fc

PLUS:afp