NOUVELLES
25/05/2012 10:01 EDT | Actualisé 25/07/2012 05:12 EDT

Wall Street ouvre sans direction, hésitante avant un long week-end

La Bourse de New York évoluait sans direction vendredi après l'ouverture, dans un marché hésitant avant un long week-end aux Etats-Unis, alors que la situation en Europe incite toujours les investisseurs à la prudence: le Dow Jones perdait 0,20% tandis que le Nasdaq prenait 0,06%.

Vers 13H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average perdait 24,71 points à 12.505,04 points, tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, avançait de 1,72 point à 2.841,10 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 grignotait 0,05% (+0,64 point) à 1.321,32 points.

Wall Street avait également terminé sans direction jeudi, dans un climat de grande volatilité: le Dow Jones Industrial Average avait pris 0,27%, à 12.529,75 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, avait cédé 0,38% à 2.839,38 points.

"Malgré les inquiétudes sur une sortie (de la zone euro et de l'Union européenne) de la Grèce, les indices new-yorkais tentent de finir la semaine sur une note positive", ont observé les analystes de Wells Fargo.

Et après avoir évolué en dents de scie toute la semaine, "le marché semble avoir atteint un niveau-plancher qui correspond à l'état de la demande, au moins temporairement", a noté Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

Les observateurs soulignaient en outre l'attitude attentiste des investisseurs en raison de la fermeture des marchés lundi, journée fériée du "Memorial Day" aux Etats-Unis, en hommage aux anciens combattants.

Mais de manière générale, "le comportement futur (des marchés américains) dépend largement de l'actualité incertaine en Europe", a-t-il fait valoir.

Le marché restait ainsi suspendu au nouveau scrutin législatif prévu le 17 juin en Grèce, où le parti d'extrême gauche anti-austérité Syrisa a le vent en poupe, ce qui fait craindre aux investisseurs que son éventuelle victoire précipite une sortie du pays de l'Union monétaire et ébranle d'autres pays en difficulté, au premier rang desquels l'Espagne.

Wall Street limitait toutefois ses pertes "grâce à des indicateurs positifs sur le moral du marché en Allemagne et en France", ont remarqué les analystes de Charles Schwab.

Le marché obligataire évoluait en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 1,748% contre 1,759% jeudi, et celui à 30 ans à 2,840% contre 2,847%.

sab/chr/gde

PLUS:afp