NOUVELLES
25/05/2012 10:15 EDT | Actualisé 25/07/2012 05:12 EDT

Super-télescope SKA: le projet sud-africain

L'essentiel des installations du projet sud-africain de radio-télescope SKA (Square Kilometer Array) est situé à proximité des petites villes de Carnarvon et Williston, à 1.000 m d'altitude sur le plateau aride du Karoo, au sud-ouest du pays.

Cette partie de la province du Cap septentrional est, insistent les autorités sud-africaines, très sèche, isolée, sûre et peu peuplée, mais cependant facilement accessible par de bonnes routes.

Il n'y a ni interférences radios majeures, ni activités économiques qui pourraient déranger le radio-télescope. La région a d'ailleurs été déclarée "réserve radio-astronomique" en 2007.

Le centre informatique du système sera installé au Cap, à 600 km de là.

Prévu pour être de 50 à 100 fois plus sensible que les meilleurs radio-télescopes actuels, le SKA doit notamment comporter plus de 3.000 antennes paraboliques d'environ 15 m de diamètre, dont la surface totale atteindra 1 km2.

Des antennes relais doivent être installées dans d'autres régions d'Afrique du Sud et dans des pays voisins, en Namibie, au Mozambique, en Zambie, à Maurice, à Madagascar, et jusqu'au Kenya et au Ghana.

Les installations concernant les moyennes et basses fréquences ont finalement dû être partagées avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande, des dernières obtenant les basses fréquences et l'Afrique du Sud les fréquences moyennes.

La construction doit coûter 1,5 milliard d'euros, les coûts d'exploitation étant estimés à 100 à 150 millions d'euros par an.

Le chantier doit débuter en 2016, pour une mise en service en deux étapes, en 2020 et 2024.

liu/cpb/cpy

PLUS:afp