NOUVELLES
25/05/2012 04:57 EDT | Actualisé 25/07/2012 05:12 EDT

Silvio Berlusconi veut réformer la présidence italienne et se présenter

ROME - L'ancien premier ministre Silvio Berlusconi semble se préparer à occuper le rôle de président de la République italienne, avec des pouvoirs accrus.

M. Berlusconi, qui a été premier ministre de l'Italie à trois reprises, a déclaré vendredi que son parti proposerait un amendement constitutionnel qui permettrait aux Italiens d'élire directement leur président, comme le fait la France.

Le poste de président de l'Italie est actuellement surtout symbolique, et le titulaire de la fonction est élu pour un mandat de sept ans par les deux chambres du Parlement.

Celui que l'on surnomme «Il Cavaliere» soutient qu'il aimerait que la présidence italienne soit basée sur le modèle français, où le chef d'État dispose de plus de pouvoirs que le premier ministre et peut être élu pour un deuxième mandat.

M. Berlusconi affirme ne pas vouloir occuper le poste de président, «mais qu'il existe des responsabilités auxquelles il est impossible d'échapper».

Le mandat du président italien Giorgio Napolitano se termine l'an prochain.

PLUS:pc