NOUVELLES
25/05/2012 11:21 EDT | Actualisé 25/07/2012 05:12 EDT

L'indice des prix des propriétés a augmenté de 5,2 pour cent en avril

OTTAWA - Les maisons de Toronto et Calgary se sont hissées au sommet du palmarès des hausses de prix des propriétés le mois dernier, selon des données compilées par l'Association canadienne de l'immeuble (ACI).

L'indice des prix des propriétés MLS s'est établi à 154,7 points en avril, en hausse de 5,2 pour cent comparativement à la même période de l'an dernier et de 1,18 pour cent par rapport au mois de mars.

Les propriétés de la Ville Reine ont affiché la plus forte hausse annuelle parmi les principaux marchés du pays, tandis que celles de Calgary était en tête de liste pour ce qui est hausses mensuelles.

«En général, on prévoit une modération des gains pour ce qui est des prix des propriétés canadiennes, mais quelques points actifs haussent les prix grâce à de très fortes bases économiques du marché immobilier», a indiqué dans un communiqué le président de l'ACI, Wayne Moen.

Par ailleurs, le nombre de propriétés destinées à la vente est assez faible à Toronto, révèle l'indice MSL.

«Toronto est dotée d’un inventaire de moins de deux mois, comparativement à six mois à l’échelle du pays. Alors, elle se classe parmi les marchés immobiliers les plus serrés au Canada», a poursuivi M. Moen.

L'indice des prix des propriétés de l'ACI est calculé chaque mois en tenant compte des prix des maisons unifamiliales d'un ou deux étages, des maisons en rangées et des appartements dans plusieurs grands marchés du Canada.

L'indice s'est fixé à 154,7 points à la fin d'avril, ce qui signifie que le prix moyen des maisons canadiennes étudiées par l'ACI a crû de près de 55 pour cent depuis janvier 2005, alors qu'il valait 100 points.

L'indice composé de Toronto s'est établi à 149,7 points en avril, soit une hausse de 1,42 pour cent par rapport à mars et de 7,85 pour cent comparativement à la même période, l'an dernier.

À Calgary, l'ACI faisait état d'un indice composé de 175,8 points, en hausse de 2,03 pour cent par rapport à mars et de 4,02 pour cent comparativement à la même période, l'an dernier.

Du côté de Vancouver, l'indice était de 163 points, en hausse de 0,74 pour cent par rapport à mars et de 3,69 pour cent par rapport à avril 2011 — alors que la ville avait été confrontée à une demande forte mais inhabituelle pour des propriétés valant plusieurs millions de dollars.

PLUS:pc