NOUVELLES
25/05/2012 07:00 EDT | Actualisé 25/07/2012 05:12 EDT

Libye: L'avocat français de Baghdadi va saisir la cour africaine des droits de l'homme

L'avocat français de Baghdadi Ali al-Mahmoudi a annoncé vendredi qu'il saisirait mardi la cour africaine des droits de l'homme pour demander la libération de l'ancien Premier ministre libyen incarcéré en Tunisie et menacé d'expulsion vers Tripoli.

Un accord de principe sur l'extradition de l'ancien Premier ministre de Khadafi a été conclu lors de la visite à Tunis la semaine dernière du Premier ministre libyen Abdel Rahim al-Kib et d'autres ministres de son gouvernement.

"Tout démontre que la Libye est un Etat inapte à juger" M. Baghadadi, a dit Me Marcel Ceccaldi en rappelant que "la peine de mort y est applicable".

Il dénonce "une action politique de la mouvance islamiste internationale derrière laquelle il y a le Qatar".

L'avocat a confirmé une information du site d'investigation français Mediapart selon laquelle le chef des services secret libyens et un leader islamiste tunisien étaient venus le voir début mai à Paris pour lui demander de renoncer à une action sur le plan international et négocier sur les fonds à l'étranger de l'ancien pouvoir libyen.

Al-Baghdadi Al-Mahmoudi a été arrêté fin septembre en Tunisie et était sous le coup de deux demandes d'extradition des autorités libyennes. La justice tunisienne a répondu favorablement à ces deux demandes, mais le décret d'extradition n'a jamais été signé par la présidence.

bbm/jac/jag/nou/ej

PLUS:afp