Les feux de forêt font rage au Québec et en Ontario

Publication: Mis à jour:
FEUX DE FORET ONTARIO
Incendie de forêt en Ontario. (Radio-Canada.ca) | Radio-Canada.ca


Le Québec est aux prises avec 27 feux de forêt sur son territoire.

Selon le porte-parole de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), Robert Lemay, aucune infrastructure majeure n'est menacée par les incendies. Il pourrait toutefois y avoir des pertes parmi les chalets situés en forêt.

L'incendie qui fait rage à l'est de Senneterre n'est pas encore maîtrisé. Le brasier s'étend sur plus de 15 000 hectares. La SOPFEU est toujours sur place avec des avions-citernes.

La Ville de Senneterre a installé un centre de coordination à l'hôtel de ville afin de répondre aux questions de la population.

Elle demande aux citoyens de ne pas circuler en forêt. Elle recommande également aux villégiateurs qui se trouvent au nord-est du canton Baudin de quitter les lieux. Une quarantaine de personnes ont été évacuées de deux pourvoiries.

Par ailleurs, le gouvernement albertain a annoncé l'envoi de 41 pompiers au Québec pour aider à combattre les incendies de forêt.


L'Ontario aussi touché

L'Ontario est aussi touché par les feux de forêt. La situation est particulièrement préoccupante à Kirkland Lake. Deux feux brûlent à proximité de la route 66, et l'un d'entre eux se trouve à moins de trois kilomètres de la municipalité. Jusqu'à présent, 300 résidents ont été évacués. La Ville de Kirkland Lake est prête à évacuer tous les citoyens si l'incendie reprend de la vigueur. Dans cette éventualité, la municipalité de North Bay pourrait héberger une centaine de personnes au collège Canadore.

Dans la région de Timmins, trois incendies sont en activité près de la route 101, qui est fermée à la circulation. Les 200 Autochtones de la Première Nation de Mattagami ont été évacués en raison de la fumée. Ils sont hébergés au Centre civique de Kapuskasing. Des résidents du sud de Timmins ont eux aussi reçu l'ordre d'évacuer. Les citoyens sont appelés à limiter leur consommation d'eau puisqu'elle pourrait éventuellement servir à combattre les incendies.