NOUVELLES
24/05/2012 05:53 EDT | Actualisé 24/07/2012 05:12 EDT

USA: à l'Iran de "résoudre les différends" sur le nucléaire avec les 5+1

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a estimé jeudi qu'il revenait à l'Iran de faire un geste pour faire progresser les discussions sur son programme nucléaire et "résoudre les différends" avec le groupe 5+1.

Le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne) et la République islamique ont clôturé jeudi deux jours de négociations tendues sur le programme nucléaire iranien à Bagdad. Les parties n'ont pu que constater leurs "désaccords importants" sur le fond du dossier.

Impression dont Mme Clinton s'est faite l'écho, estimant que subsistaient des "différends" entre les parties.

"Nous pensons qu'il revient désormais à l'Iran de travailler à régler ces différends", a-t-elle dit en marge d'une rencontre avec son homologue néo-zélandais Murray McCully, à Washington.

L'Iran et les pays du groupe 5+1 tentent de lancer un processus de négociations pour régler la crise du nucléaire iranien.

La question de l'enrichissement d'uranium à 20% est devenue le principal sujet des discussions entre les deux parties.

A la fin des rencontres de Bagdad, l'Iran et le groupe 5+1 se sont mis d'accord pour se revoir les 18 et 19 juin à Moscou afin de poursuivre les négociations.

gde/mdm

PLUS:afp