NOUVELLES
24/05/2012 10:13 EDT | Actualisé 24/07/2012 05:12 EDT

Une exposition Dürer sur les premières années de l'artiste allemand

NUREMBERG, Germany - Nuremberg, la ville natale d'Albrecht Dürer, rend hommage, à partir de jeudi, aux premières années de l'artiste allemand dans une exposition qui réunit des oeuvres venues d'une dizaine de pays.

Autoportraits, portraits de famille et d'amis, études de la nature et dessins: le musée national germanique propose la plus grande exposition sur l'artiste de ces 40 dernières années en se concentrant sur le travail de Dürer jusqu'en 1505.

"Cela a tout son sens de se focaliser sur l'évolution de Dürer jusqu'en 1505", explique le commissaire Daniel Hess. "C'est au cours de cette période que d'importants développements de son travail artistique se sont produits".

La plus ancienne oeuvre "Autoportrait", venue du musée Albertina de Vienne, date de 1484 alors que Dürer n'avait que 13 ans, et la plus tardive l'"Adoration des Mages" de 1504, prêtée par la Galerie des Offices de Florence.

Au total, l'exposition présente la collection du musée et 120 oeuvres prêtées par 51 institutions à travers le monde.

Né en 1471 à Nuremberg, centre économique et culturel à l'époque de la Renaissance, Albrecht Dürer y est mort en 1528.

Au cours de sa vie, il a a effectué plusieurs voyages à l'étranger, dont deux en Italie qui l'ont beaucoup influencé.

Les aquarelles de paysage réalisées lors de son premier voyage en Italie en 1494 sont parmi ses plus belles peintures. Au cours de son deuxième voyage en 1505, il a été en contact avec le maître vénitien Giovanni Bellini, dont l'influence se retrouve dans les images d'hommes et de femmes exécutées par Dürer à cette époque.

"Il n'est jamais ennuyeux ou tape-à-l'oeil. Son travail de virtuose est libre et très précis", note Daniel Hess dont l'exposition se termine le 2 septembre. AP

sur le Net: http://www.gnm.de

ljg/v356

PLUS:pc