NOUVELLES
24/05/2012 06:01 EDT | Actualisé 24/07/2012 05:12 EDT

Meurtre de chiens de traîneau: le procès est déplacé dans un autre tribunal

PEMBERTON, C.-B. - Des inquiétudes à propos de la sécurité ont forcé le déménagement du procès d'un homme accusé d'avoir tué 56 chiens de traîneau près de Whistler, en Colombie-Britannique, il y a deux ans.

Robert Fawcett est accusé d'avoir causé de la douleur inutile et de la souffrance aux chiens, et l'affaire devait être jugée par un petit tribunal provincial à Pemberton. Un porte-parole de la Couronne, Neil MacKenzie, a toutefois indiqué que l'affaire sera désormais entendue dans un tribunal plus sûr de North Vancouver, le 19 juin.

Des menaces ont été proférées à l'encontre de M. Fawcett dans le cadre de ce procès pour cruauté animale, après que les corps des chiens de traîneau eurent été extraits d'une fosse commune près de Whistler.

Les détails du massacre ont été révélés en janvier 2011 après que l'accusé eut déposé une demande d'indemnisation pour accident du travail pour un syndrome de stress post-traumatique.

Les animaux avaient attiré les touristes lors des Jeux olympiques de Vancouver, en 2010.

PLUS:pc