Ceux qui avaient critiqué la une du Macleans qualifiant le Québec de province la plus corrompue, il y a quelques années, pourraient s'étouffer de nouveau.

Le magazine publié par Rogers fait sa une de cette semaine avec le conflit étudiant, qualifiant les manifestants de la «nouvelle classe dirigeante» du Québec.

Le sous-titre traduit l'incompréhension du Macleans face aux conflit: «Comment un groupe d'étudiants gâtés est parti en guerre et a paralysé une province. Pour 325 $.»

Vous en pensez quoi?

macleans

Loading Slideshow...
  • Photo: Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

  • Photo: Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

  • Photo: Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

  • Photo: Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

  • Photo: Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

  • Photo: Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

  • Photo: Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

  • Photo: Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

  • Photo: Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

  • Photo: Ryan Remiorz, La Presse Canadienne

  • Photo: Ryan Remiorz, La Presse Canadienne



Loading Slideshow...