NOUVELLES
24/05/2012 11:57 EDT | Actualisé 24/07/2012 05:12 EDT

Les négociations Khartoum/Juba reprendront le 29 mai (Khartoum)

Le Soudan et le Soudan du Sud vont reprendre le 29 mai leur négociations suspendues après des semaines de combats et de tensions à leur frontière commune, a annoncé jeudi le ministère soudanais des Affaires étrangères.

Le Soudan a reçu une lettre du médiateur en chef pour l'Union africaine (UA), Thabo Mbeki, indiquant que "les négociateurs en chef des deux parties vont se rencontrer le 29 mai à Addis Abeba", a annoncé le porte-parole des Affaires étrangères soudanaises, Al-Obeid Meruh.

Dans cette lettre, M. Mbeki précise que les négociations porteront sur la mise en place de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU du 2 mai et d'une résolution similaire de l'UA.

Le Conseil de sécurité de l'ONU avait adopté à l'unanimité une résolution exigeant du Soudan et du Soudan du Sud qu'ils cessent les hostilités et résolvent leurs différends en trois mois, sous peine de sanctions.

"Les deux parties ont déjà commencé à appliquer la résolution et la feuille de route. La rencontre (de mardi) portera sur les progrès dans la mise en oeuvre", a précisé M. Meruh à l'AFP.

Les tensions entre le Soudan et le Soudan du Sud se sont envenimées fin mars quand des combats d'une violence sans précédent depuis l'accès à l'indépendance du Sud, en juillet, ont éclaté, et que les pourparlers menés sous l'égide de l'UA pour régler les différends post-partition du Soudan ont été suspendus.

Récemment, Thabo Mbeki a multiplié les allers-retours entre Khartoum et Juba pour tenter de relancer les discussions.

Parmi les sujets de contentieux entre Juba et Khartoum figurent le partage de ressources pétrolières --le Sud a hérité des trois-quarts des réserves de brut du Soudan d'avant partition mais reste entièrement tributaire des oléoducs du Nord pour exporter-- la démarcation de la frontière commune, ou encore des accusations réciproques de soutien à des groupes rebelles.

str-it/hj/sbh

PLUS:afp