NOUVELLES
24/05/2012 06:16 EDT | Actualisé 24/07/2012 05:12 EDT

L'autorité réglementaire de la Colombie-Britannique se prononce sur Maple-TMX

VANCOUVER - La Commission des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique a dévoilé jeudi les conditions qu'elle entend poser afin d'approuver la prise de contrôle du Groupe TMX (TSX:X) par la Corporation d'acquisition Groupe Maple, au prix de 3,8 milliards $.

L'organisme provincial de réglementation a indiqué qu'il cherchait maintenant à obtenir les réactions de la population quant à savoir s'il devrait ou non approuver la transaction.

La proposition du consortium de banques, fonds de retraite, maisons de courtage et assureurs canadiens prévoit l'acquisition de TMX, qui exploite la Bourse de Toronto, de même que de la bourse alternative Alpha et de la Caisse canadienne de dépôt de valeurs (CDS).

Les organismes de réglementation du Québec, de l'Ontario et de l'Alberta ont déjà fait connaître leur position au sujet de l'acquisition projetée. Le Bureau de la concurrence du gouvernement fédéral demeure le plus important obstacle à franchir pour que l'entente soit conclue pour de bon.

Maple a besoin des autorisations réglementaires pour procéder à la fusion du Groupe TMX avec Alpha et la CDS, qui sont sous le contrôle d'importants joueurs du secteur canadien des valeurs mobilières, dont plusieurs font partie du consortium.

PLUS:pc