NOUVELLES
24/05/2012 04:19 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

Incendie de forêt à Kirkland Lake: le maire annonce la fin prochaine du sinistre

KIRKLAND LAKE, Ont. - Le maire de la localité ontarienne de Kirkland Lake a indiqué jeudi que l'incendie de forêt faisant rage près de cette ville du nord-est de la province semble être pratiquement éteint, mais qu'il existe encore des zones dangereuses.

Bill Enouy a rappelé que des foyers d'incendie pouvaient se déclarer à tout moment, et un survol effectué jeudi matin à l'aide de caméras infrarouges démontre la présence de plusieurs points chauds.

Le maire a ajouté que les pompiers étaient en place et que bien que les vents étaient puissants, ceux-ci provenaient du sud-ouest, ce qui ne représente pas de menace immédiate pour la ville d'environ 9000 habitants.

Toujours selon M. Enouy, la zone touchée par l'incendie de forêt était limitée à environ 2800 hectares. Plus tôt dans la journée, le ministère des Ressources naturelles parlait de huit brasiers distincts en activité.

Le feu se situe toujours à environ trois kilomètres de la municipalité, et les résidants ont reçu l'ordre de se préparer à évacuer si les flammes se rapprochaient à moins d'un kilomètre de la ville.

Les habitants sont ainsi invités à préparer des vivres au cas où ils devraient quitter rapidement leur résidence. On leur suggère de préparer des vêtements pour trois jours, de même que leurs médicaments, de la nourriture, de l'eau et de l'argent.

Environ 300 résidants de Kirkland Lake vivant autour de lacs situés à l'extérieur de la municipalité ont déjà été évacués. La ville est située à environ 60 kilomètres à l'ouest de Rouyn-Noranda, au Québec.

Entre-temps, les neuf incendies de forêt qui brûlent près de Timmins n'ont pas progressé jeudi. Cependant, ils sont imposants, environ 21 000 hectares étant touchés.

Les pompiers de l'Ontario ont reçu de l'aide de confrères du Manitoba et de Terre-Neuve-et-Labrador.

PLUS:pc