NOUVELLES
24/05/2012 09:53 EDT | Actualisé 24/07/2012 05:12 EDT

Des diplômés au chômage manifestent à Tunis pour réclamer du travail

TUNIS, Tunisie - Des dizaines de jeunes diplômés au chômage se sont rassemblés jeudi devant le siège du gouvernement à Tunis pour réclamer du travail, a constaté un journaliste de l'Associated Press présent sur place.

Venus de plusieurs régions du pays, les manifestants, mobilisés à l'appel de l'Union des diplômés chômeurs (UDC), scandaient le slogan «travail, liberté, dignité», sous l'oeil des policiers aux aguets.

«Le chômage a été le catalyseur du soulèvement qui a fait chuter le régime de (l'ancien président) Ben Ali, mais rien n'a changé, bien au contraire, le problème a empiré», s'est insurgé le coordonnateur général de l'UDC, Salem Ayari.

Un autre manifestant s'en est pris au gouvernement dominé par le parti islamiste Ennahda, auquel il a reproché de faire «miroiter des promesses sans effet sur le quotidien de la population, et particulièrement celui des jeunes».

«Nous sommes exaspérés et lassés d'attendre indéfiniment sans voir le bout du tunnel», a-t-il lancé sous les applaudissements de la foule.

Le chômage s'est amplifié en raison des troubles qui ont accompagné la chute de l'ancien régime en Tunisie, passant de 14 pour cent à plus de 18 pour cent. Selon les chiffres officiels, il affecte quelque 750 000 personnes, dont environ 200 000 diplômés de l'enseignement supérieur, sur une population de plus de 10 millions d'habitants.

PLUS:pc