Avion dévié aux États-Unis: la passagère sera renvoyée en France sans poursuites judiciaires

Publication: Mis à jour:
BOEING 787
AP Images

Lucie Zeeko Marigot, une Française de 41 ans dont le comportement suspect avait provoqué mardi l'atterrissage en urgence d'un vol transatlantique, sera renvoyée en France sans poursuites judiciaires, a annoncé mercredi le ministère américain de la Justice.

Le procureur fédéral Thomas Delahanty a informé mercredi un tribunal du Maine (nord-est) que, "sur la base d'une enquête poussée, aucune plainte au pénal ne serait déposée contre elle" mais qu'elle serait placée dans un centre de rétention "en vue d'être renvoyée en France", selon le communiqué du ministère.

Quand l'avion était au dessus de l'océan atlantique, "la décision avisée a été prise de dérouter le vol vers Bangor (Maine), étant donné les circonstances", rapporte le communiqué.

La passagère, née au Cameroun, avait remis "une note à un membre de l'équipage ainsi qu'un livre écrits en français". La note demandait "de l'aide" au président Obama et sa femme et précisait que la Française "était la victime d'un groupe de médecins" et avait un "objet dans le corps qu'(elle) ne pouvait pas contrôler".

"Quand le membre d'équipage lui a demandé si l'objet pouvait faire du mal à elle ou à d'autres, elle a répondu qu'elle ne savait pas", ajoute le bureau du procureur dans ce communiqué daté de Bangor.

Un examen par deux médecins à bord de l'appareil a permis de déterminer qu'elle n'avait pas de "cicatrices visibles indiquant quelque implant que ce soit".

A l'arrivée à Bangor, une fouille de l'avion et des bagages n'ont pas révélé de "présence d'explosifs ou d'engin dangereux" et l'enquête qui a suivi a permis d'établir que ni les passagers ni les membres de l'équipage du vol 787 n'avaient "en fait jamais couru un danger".

La passagère a été placée en détention à Bangor et interrogée par les membres du FBI. Elle a comparu mercredi devant une juge fédérale.

str-chv/lor

Sur le web

Un vol transatlantique dérouté après le "comportement suspect" d'une Française

WASHINGTON - Un vol France-USA dérouté après le "comportement suspect" d'une ...