NOUVELLES

Un policier tué au Caire lors de heurts devant un bureau de vote (sécurité)

23/05/2012 06:16 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

Un policier a été tué par balle mercredi lors de heurts entre partisans de deux candidats devant un bureau de vote du Caire, au premier tour de la première présidentielle depuis la chute il y a 15 mois d'Hosni Moubarak, a indiqué une source au sein des services de sécurité.

Selon cette source, le policier se trouvait devant un bureau de vote d'un quartier du nord-est du Caire quand un échange de tirs a éclaté entre partisans de deux candidats.

Le policier a été mortellement touché à la poitrine et une deuxième personne, un civil, blessée à la jambe, a-t-elle précisé. Il s'agit du premier incident grave rapporté depuis l'ouverture du scrutin.

Les circonstances à l'origine de ces violences n'étaient pas claires dans l'immédiat.

Les Egyptiens ont commencé à voter mercredi pour choisir un successeur au président déchu Hosni Moubarak.

Plus de 50 millions d'électeurs sont appelés à choisir entre 12 candidats --islamistes, laïcs, de gauche ou libéraux, partisans de la "révolution" ou anciens responsables du régime Moubarak.

De longues files d'attente se sont formées avant même l'ouverture des 13.000 bureaux de vote du pays, à 08H00 locales (06H00 GMT), placés sous la protection d'un important dispositif policier et militaire.

mon/cco/cr/vl

PLUS:afp