NOUVELLES

Un favori à la présidentielle met en garde contre une victoire islamiste

23/05/2012 09:51 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

L'Egypte devra faire face à "d'énormes problèmes" en cas de victoire des islamistes, a affirmé à l'AFP le dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, Ahmad Chafiq, l'un des favoris à la présidentielle dont le premier tour se déroule mercredi et jeudi.

M. Chafiq a ajouté que les électeurs avaient fait "une erreur" en donnant une majorité de voix aux Frères musulmans lors des dernières élections législatives.

L'ancien chef d'état-major de l'armée de l'air, qui avait plus tôt donné une conférence de presse pour démentir des rumeurs sur sa santé, a estimé que sa cote montait parce que les électeurs croyaient en sa capacité à "arrêter" la puissante confrérie des Frères musulmans.

Les principaux rivaux de M. Chafiq sont l'ancien ministre des Affaires étrangères Amr Moussa, l'islamiste modéré Abdel Moneim Aboul Foutouh et le candidat des Frères musulmans Mohammed Morsi.

"Il y aurait d'énormes problèmes", a dit à l'AFP M. Chafiq, interrogé sur la perspective d'une victoire islamiste. "Les Frères musulmans ont prouvé ces derniers mois qu'ils étaient complètement rejetés par le peuple égyptien".

"Le peuple égyptien a fait une grande erreur en faisant confiance aux Frères musulmans, et maintenant nous pâtissons de leurs actions", a-t-il ajouté.

Hosni Moubarak avait nommé M. Chafiq Premier ministre environ deux semaines avant de quitter le pouvoir le 11 février 2011. Il avait été contraint de démissionner près d'un mois plus tard après des manifestations réclamant son départ.

Selon les sondages, M. Chafiq fait partie du trio de tête des favoris à la présidentielle.

se/iba/ezz/vl

PLUS:afp