NOUVELLES

Tel-Aviv: importante manifestation anti-migrants africains (police)

23/05/2012 03:26 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté mercredi soir à Tel-Aviv contre la présence dans la ville d'une importante communauté de migrants africains, a annoncé la porte-parole de la police, Louba Samri.

Selon les médias israéliens, les manifestants ont scandé des slogans xénophobes ou racistes -- "Les noirs dehors" -- et vilipendé "les belles âmes gauchistes" qui défendent ces étrangers.

De même source, au moins deux manifestants ont frappé un travailleur étranger, et d'autres ont fait éclater les pare-brise de plusieurs véhicules à bord desquels circulaient des Africains.

"Suite à des violences, nous avons arrêté cinq manifestants", a simplement déclaré Mme Samri à l'AFP.

Quelque 60.000 migrants africains, pour la plupart venus du Soudan et d'Erythrée et arrivés clandestinement en Israël via la frontière du Sinaï égyptien, vivent actuellement dans l'Etat hébreu.

Suite à de récents crimes de droit commun impliquant des migrants, un vif débat s'est engagé en Israël sur la présence d'une communauté africaine concentrée surtout aux abords de l'ancienne gare routière dans le sud de Tel-Aviv.

"Le phénomène de l'infiltration illégale à partir de l'Afrique est extrêmement grave et menace les fondements de la société israélienne, la sécurité nationale et l'identité nationale", a estimé dimanche le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

Il a répété son intention de juguler cette immigration clandestine, en particulier avec l'édification d'une imposante barrière le long des 250 km de la frontière égyptienne et la construction d'un important centre de rétention dans le désert du Néguev (sud).

chw/fc

PLUS:afp