NOUVELLES

Ryad promet une aide de 3,25 mds USD lors de la réunion des "Amis du Yémen"

23/05/2012 06:13 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

L'Arabie saoudite a annoncé une aide de 3,25 milliards de dollars au Yémen, au bord de l'effrondrement économique, et appelé les autres donateurs à se mobiliser, à l'ouverture mercredi d'une réunion des "Amis du Yémen" à Ryad.

"Dans le but de préserver la stabilité et la sécurité du Yémen, l'Arabie saoudite va fournir une aide de 3,25 mds USD consacrée aux projets de développement, qui seront déterminés avec la partie yéménite", a annoncé le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud Al-Fayçal.

Il a souligné que "le gouvernement yéménite déploie des efforts courageux, mais sans l'aide des frères et des amis du Yémen, il ne pourra pas surmonter les crises", appelant les donateurs à faire preuve de générosité.

Une trentaine de pays et d'organisations internationales, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, les monarchies arabes du Golfe, ainsi que l'Onu et l'Union Européenne, participent à cette réunion.

Dans un plaidoyer en faveur d'une assistance massive, le Premier ministre yéménite, Mohamed Basindawa, a exprimé l'espoir que les donateurs pourraient aider son pays à "consolider l'économie et combler le déficit budgétaire".

"Nous attendons votre aide, ne nous décevez pas", a dit M. Basindawa.

Le chef de la diplomatie yéménite Abou Bakr Al-Kourbi a pour sa part souligné que son pays avait besoin "d'une aide humanitaire d'urgence de 460 millions de dollars".

Sept organisations d'aide internationale avaient averti mercredi que le Yémen était au bord d'une "crise alimentaire catastrophique" et demandé à la communauté internationale "d'intensifier les efforts" pour venir en aide au pays au bord de l'effondrement économique.

Dans un communiqué conjoint, les sept organisations, dont Oxfam, CARE et Save the Children, ont souligné qu'au moins 10 millions de personnes, soit environ 44 % de la population, "n'ont pas assez à manger", ajoutant qu'un enfant sur trois souffrait de "malnutrition sévère".

Le Yémen a l'intention de demander à la communauté internationale une aide d'environ 10 milliards de dollars lors de cette réunion, avait indiqué début mai à l'AFP son ministre du Plan, Mohammed Saïd al-Saadi.

Le pays est au bord de l'effondrement économique. Ses difficultés ont été aggravées par le soulèvement qui a abouti au départ du président Ali Abdallah Saleh en février dernier.

Le forum des "Amis du Yémen" est né lors d'une conférence internationale en janvier 2010 à Londres.

aa-wak/at/hj

PLUS:afp