NOUVELLES
23/05/2012 07:44 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

Procès des accusés du 11-Septembre: Bush et Obama appelés à témoigner

SAN JUAN, États-Unis - L'ancien président américain George W. Bush et son successeur, Barack Obama, font partie des personnes appelées à témoigner à Guantanamo lors du procès des accusés des attentats du 11 septembre 2001.

Les avocats de trois des cinq accusés souhaitent que les accusations portées contre leurs clients soient abandonnées pour cause d'«influence contraire à la loi», selon les termes des commissions militaires américaines.

Les avocats affirment que MM. Bush, Obama et d'autres responsables du gouvernement américain ont fait des déclarations publiques qui font en sorte que les accusés ne pourront avoir droit à un procès juste. Les avocats reprochent aux responsables américains d'avoir qualifié les accusés de «terroristes» et d'avoir dit qu'ils devaient être traduits en justice.

La requête a été déposée le 11 mai, mais ce n'est que mercredi qu'elle a été publiée sur le site Internet du Pentagone.

Les procureurs militaires n'ont pas encore répondu à la requête.

Les autres responsables concernés sont le vice-président Joe Biden, le ministre de la Justice Eric Holder, le sénateur républicain Lindsey Graham et plusieurs responsables du Pentagone.

Il reviendra au juge de décider si ces responsables devront témoigner à la base de Guatanamo, mais une telle décision semble peu probable. Le juge pourrait plutôt demander des déclarations écrites.

Les cinq accusés du 11 septembre 2001, dont le cerveau autoproclamé des attentats, Khalid Sheikh Mohammed, ont été formellement inculpés le 5 mai à Guantanamo. Ils font face à des accusations de terrorisme et de meurtre et sont passibles de la peine de mort.

PLUS:pc