NOUVELLES

Parade internationale de grands voiliers-école dans la baie de New York

23/05/2012 03:39 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

Dans une ambiance digne de "Pirates des Caraïbes", quinze goélettes voiliers-école ont participé mercredi dans la baie de New York à une parade marquant le bicentenaire du début de la guerre anglo-américaine (1812-1815).

La goélette française "La belle Poule", et son homologue de la marine nationale "l'Etoile", étaient là, tout comme le "Juan Sebastián de Elcano" espagnol ou le trois-mâts indonésien "Dewaruci". Les autres venaient du Mexique, de Colombie, d'Equateur ou encore du Brésil.

Après être passée devant la Statue de la liberté, la flottille a emprunté l'Hudson, à l'est de Manhattan, pour remonter jusqu'au pont George Washington, avant de faire demi-tour.

La presse avait été conviée à la suivre, à partir d'embarcations des garde-côtes.

"Les bateaux sont une expérience visuelle, il n'y a rien de comparable", a déclaré à l'AFP Paulette Nedrow, du service des garde-côtes, en regardant passer le "Dewaruci".

La parade entrait dans le cadre de la semaine maritime de New York, organisée chaque année depuis 1984.

Selon Paulette Nedrow, elle a cependant diminué en taille. "L'économie a un impact, les pays réfléchissent à deux fois avant d'envoyer leurs" goélettes, a-t-elle regretté.

La manifestation s'est déroulée sous de strictes mesures de sécurité, surveillée par des hélicoptères et des bateaux de la police new-yorkaise.

mar/bd/sam

PLUS:afp