NOUVELLES

Nucléaire iranien: début de la rencontre Iran-5+1 à Bagdad (responsable)

23/05/2012 06:06 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

Les pourparlers entre l'Iran et six puissances mondiales au sujet du programme nucléaire iranien, soupçonné de visées militaires, ont commencé mercredi à Bagdad, a indiqué un responsable.

Ces discussions réunissent l'Iran et le groupe "5+1" (les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU: Etats-Unis, Russie, Chine, France, et Grande-Bretagne, plus l'Allemagne) et visent à enrayer l'escalade autour de ce dossier qui empoisonne depuis des années leurs relations, faisant planer la menace d'un conflit armé dans cette région hautement volatile.

Les délégations se sont réunies dans une résidence officielle située dans la zone verte, quartier ultraprotégé du centre de Bagdad. Les pourparlers, initialement prévus sur la seule journée de mercredi, pourraient se poursuivre jeudi, selon des diplomates des 5+1 et des médias iraniens.

Le chef des négociateurs iraniens, Saïd Jalili, a déclaré espérer que les négociations de mercredi, "fondées sur la coopération" constitueraient "le point de départ d'une nouvelle ère" dans les relations entre ces pays, selon des médias iraniens.

"Nous sentons que l'Occident a compris que ce n'était plus le moment d'utiliser sa stratégie de pression", a déclaré M. Jalili, cité par les agences Fars et Mehr.

"Nous espérons que les négociations de Bagdad seront l'occasion pour les 5+1 de renoncer à certaines de leurs stratégies stériles", a-t-il dit à Bagdad.

De son côté, le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a une nouvelle fois invité les puissances mondiales à faire preuve de fermeté à l'égard de Téhéran: "A Bagdad, il faut se méfier que grâce à des concessions partielles, l'Iran ne parvienne à éviter un renforcement des sanctions", a-t-il dit dans une interview à la radio publique.

"Sans un renforcement des sanctions actuelles l'Iran continuera son programme" nucléaire, a-t-il prévenu.

stu/ahe/hj

PLUS:afp