NOUVELLES

Les Devils bousillent une avance mais réussissent à venir à bout des Rangers 5-3

23/05/2012 11:09 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Ryan Carter a brisé l'égalité alors qu'il restait 4:24 à faire à la troisième période, mercredi, et les Devils du New Jersey ont défait les Rangers de New York 5-3 après avoir bousillé une avance de trois buts pour remporter le match no 5 de la série finale de l'Est.

Les Devils, qui menaient 3-0 avant même qu'on ne soit à mi-chemin au premier tiers, ont ainsi pris les devants 3-2 dans la série et pourraient s'assurer de rejoindre les Kings de Los Angeles en finale de la Coupe Stanley advenant une victoire à domicile, vendredi.

«C'est un sentiment incroyable, a déclaré le gardien Martin Brodeur. On a travaillé très fort pour arriver où on est en ce moment. On a pu compter sur plusieurs héros obscurs. Tout le monde joue bien. On doit simplement continuer comme ça.

«Rien n'est encore gagné.»

Si les Rangers réussissaient cependant à demeurer en vie, les deux équipes retourneraient au Madison Square Garden dimanche pour disputer un match ultime.

«Selon moi, c'était un de nos meilleurs matchs de la série», a mentionné l'entraîneur des Rangers John Tortorella.

Les Devils semblaient se diriger vers un gain facile lorsque Stephen Gionta et Patrik Elias ont fait bouger les cordages au cours des 4:13 premières minutes de la rencontre. Travis Zajac a ensuite porté la marque à 3-0 avant que les Rangers ne se ressaisissent et amorcent leur remontée.

Brandon Prust a réduit l'écart à 3-1 avant la fin de la première période, et Ryan Callahan a fait 3-2 au cours de la première minute du deuxième tiers. Mais la foule présente au Garden s'est particulièrement enflammée lorsque Marian Gaborik a permis aux Rangers de créer l'égalité alors qu'il n'y avait que 17 secondes d'écoulées au troisième vingt. Gaborik inscrivait ainsi son premier filet de la série.

Mais la remontée a finalement été vaine pour New York. Carter a redonné les devants aux Devils 4-3, et Zach Parise a scellé l'issue de la rencontre dans un filet désert en toute fin de troisième période.

«[Ilya] Kovalchuk a très bien fait sur le jeu pour soutirer la rondelle aux défenseurs adverses, a évoqué Carter par rapport à son but. Gionta a ensuite récupéré la rondelle avant de me faire une superbe passe. Tout ce que j'ai eu à faire, c'est de la rediriger.»

Le New Jersey a été dominé 28-17 au chapitre des tirs au but et n'en a effectués que six au troisième tiers, mais deux d'entre eux ont trouvé le fond du filet. Les Devils sont maintenant à un gain de prendre part à leur première finale de la Coupe Stanley depuis qu'ils ont soulevé le précieux trophée pour la troisième fois de leur histoire, en 2003.

Les Rangers ont encore une fois connu un lent départ. Pour la 13e fois d'affilée depuis le début des présentes séries, l'équipe qui a marqué le premier filet dans un match impliquant New York a finalement gagné la rencontre.

Pour réussir à se tailler une place dans la grande finale, les Rangers devront donc remporter une troisième série de suite de sept matchs. New York a déjà disputé 19 rencontres depuis le début de la danse du printemps.

«On n'a pas le choix [de remporter le prochain match], a commenté Henrik Lundqvist. On doit se rappeler de tout ce qu'on a fait de bien et le refaire. On a vraiment bien joué en deuxième et troisième périodes.»

PLUS:pc