NOUVELLES

Le gouvernement koweïtien boycotte les travaux du Parlement

23/05/2012 06:07 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

Le gouvernement koweïtien boycottait mercredi pour la deuxième journée consécutive les travaux du Parlement pour protester contre une demande de députés d'interroger le ministre des Finances sur des irrégularités administratives.

Le Parlement, dominé par l'opposition, soupçonne le gouvernement de tenter de provoquer une crise politique pour obtenir la dissolution de l'assemblée.

Les parlementaires veulent interroger par deux fois sur sa gestion le ministre des Finances Moustafa Chemali mais le gouvernement insiste pour que le ministre ne soit questionné qu'une seule fois.

Membre de l'Opep, le Koweït vit des crises politiques à répétition depuis 2006, attribuées aux luttes de pouvoir au sein des Al-Sabah qui règnent depuis plus de 250 ans.

Le gouvernement avait démissionné en novembre sous la pression de l'opposition et de la rue, ce qui a conduit à des législatives anticipées qui ont vu l'opposition remporter une large victoire le 2 février.

Le gouvernement a démissionné à sept reprises et le Parlement a été dissous trois fois en 2006, 2008 et 2009.

oh/mh/hj

PLUS:afp