NOUVELLES

La Turquie accuse la Syrie d'héberger des rebelles kurdes sur son territoire

23/05/2012 08:24 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

ANKARA, Turquie - La Turquie a accusé la Syrie, mercredi, de permettre à des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) d'établir des positions en territoire syrien, une déclaration qui intervient sur fond de tensions entre les deux pays voisins.

Des rapports du renseignement turc indiquent que la Syrie «ferme les yeux» sur l'implantation de rebelles kurdes dans des zones situées près de la frontière turque, a affirmé le ministre turc de l'Intérieur, Idris Naim Sahin, à la télévision turque NTV. Des rebelles du PKK ont même pris le contrôle de certaines villes, a-t-il affirmé.

M. Sahin a évoqué un acte de «vengeance» de Damas contre la Turquie, qui a appelé au départ du président syrien Bachar el-Assad et qui accueille des opposants syriens sur son sol.

PLUS:pc