Les Canucks de Vancouver prolongent le contrat de leur entraîneur-chef Alain Vigneault

Publication: Mis à jour:
ALAIN VIGNEAULT
PC

VANCOUVER - Les Canucks de Vancouver ont prolongé le contrat de leur entraîneur-chef Alain Vigneault, mercredi.

Sous ses ordres, les Canucks ont terminé avec la meilleure fiche de la Ligue nationale de hockey au cours des deux dernières campagnes.

Sa position semblait toutefois précaire après que les Canucks aient été éliminés dès le premier tour par les Kings de Los Angeles, qui ont battu mardi les Coyotes de Phoenix pour atteindre la finale de la Coupe Stanley.

Vigneault a mené les Canucks à la finale l'an dernier, s'inclinant en sept parties devant les Bruins de Boston.

En près de six ans avec l'équipe, le natif de Québec a obtenu cinq saisons de plus de 100 points.

Les Canucks ont participé aux séries cinq fois avec Vigneault, qui a remporté plus de victoires en séries que tout autre entraîneur dans l'histoire de l'équipe.

«Alain est devenu l'un des meilleurs entraîneurs de la ligue, a dit par communiqué le d.g. des Canucks, Mike Gillis. Il a démontré une volonté de gagner qui a mené à deux trophées des Présidents de suite, et nous sommes confiants que son dévouement et son travail acharné vont continuer de porter fruits.

«Alain a établi des fondations gagnantes avec nous, et je crois qu'il peut continuer à bâtir autour de cette fondation, dans l'optique d'atteindre notre but ultime.»

Vigneault, 51 ans, allait amorcer la dernière année de son contrat. Après que Gillis ait lui-même signé un nouveau contrat, plus tôt en mai, il a clairement fait savoir qu'il souhaitait le retour de Vigneault à long terme.

«Je suis heureux de signer cette prolongation de contrat comme entraîneur-chef d'une organisation si exceptionnelle, a dit Vigneault dans le communiqué. Je veux atteindre la prochaine étape avec cette équipe, qui est d'amener la coupe Stanley à Vancouver. Je me sens privilégié de pouvoir travailler avec un groupe de direction, un personnel d'entraîneurs et un groupe de joueurs qui ont autant le succès à coeur, dans une ville que j'aime beaucoup.»

Vigneault arrive au quatrième rang pour l'ancienneté parmi les entraîneurs de la LNH. Seuls Lindy Ruff des Sabres (depuis 1997), Barry Trotz des Predators (1998) et Mike Babcock des Red Wings (2005) dirigent leurs clubs depuis plus longtemps.

Sur le web

Vigneault désiré | Hockey | Radio-Canada.ca

Oubliez Vigneault ou Quenneville à Montréal | Marc Brassard | Sports