NOUVELLES

Cannes : Leos Carax revient en compétition avec son film «Holy Motors»

23/05/2012 12:22 EDT | Actualisé 23/07/2012 05:12 EDT

CANNES, France - Dans «Holy Motors», le deuxième film présenté en compétition mercredi à Cannes avec «On the Road» («Sur la route») de Walter Salles, Leos Carax suit l'errance, pendant quelques heures, d'un acteur qui incarne différents personnages, et va de rencontre en rencontre.

Le réalisateur français, dont le dernier film présenté en compétition à Cannes remontait à 1999, avec «Pola X», a réussi à rassembler, au côté de son acteur fétiche, Denis Lavant, deux vedettes mondialement connues, Kylie Minogue et Eva Mendes.

«Nous avons une amie en commun, Claire Denis, qui a suggéré à Leos qu'on se rencontre, ce que nous avons fait lors d'un déjeuner», a raconté la chanteuse australienne Kylie Minogue lors de la conférence de presse de présentation du film. Au début, «personne ne pensait vraiment qu'on allait travailler ensemble», a-t-elle confié.

«Je suis habituée à un monde différent, celui de la musique pop», a poursuivi l'actrice, en rappelant toutefois qu'au début de sa carrière, elle avait été actrice. «C'était très agréable de revenir à ça», a-t-elle souligné, en se disant aussi contente d'avoir pu à la fois jouer et chanter dans le film de Leos Carax. «C'était une occasion de combiner les deux.»

«Une des plus belles choses qui soit arrivée au film, c'est cette rencontre», a assuré pour sa part Leos Carax, parfois considéré comme un cinéaste «maudit», qui a notamment réalisé «Boy Meets Girl» (1984) et «Les amants du Pont-Neuf» (1991).

«C'est un film particulier, parce qu'il a été tourné très vite, à force de ne pas pouvoir tourner d'autres projets que j'avais», a-t-il également déclaré, en ajoutant que ce long métrage, le troisième et dernier film français en lice pour la Palme d'or, avait été «imaginé» pour Denis Lavant.

La compétition se poursuivra jeudi avec la projection de «Paperboy» de l'Américain Lee Daniels, avec Nicole Kidman et Matthew McConaughey, et de «Post Tenebras Lux» du Mexicain Carlos Reygadas.

PLUS:pc