NEW YORK - Le groupe pétrolier britannique BP va payer une amende de 8 millions de dollars aux Etats-Unis et s'engage à investir 400 millions de dollars dans des équipements contre la pollution de l'air dans une usine de l'Indiana.

Le département américain de la Justice (DoJ) et l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA) ont indiqué mercredi dans un communiqué commun que BP North America avait "accepté de payer 8 millions de dollars d'amende et d'investir plus de 400 millions de dollars pour installer des systèmes de contrôle anti-pollution dernier cri".

Le géant pétrolier s'est également engagé à réduire les émissions de CO2 de la raffinerie de BP à Whiting, dans l'Indiana.

"Quand les mesures de cet accord seront pleinement mises en oeuvre, l'accord devrait réduire de plus de 4000 tonnes par an la pollution de l'air pouvant causer des problèmes respiratoires comme l'asthme, ou contribuant de manière importante aux pluies acides, au brouillard de pollution", ajoute le communiqué.

Le gouvernement américain avait déposé une plainte accusant BP d'enfreindre la loi américaine sur la propreté de l'air, notamment en raison de "la construction et l'expansion de la raffinerie".

Les installations anti-pollution concerneront en particulier les appareils de "flaring", c'est-à-dire la combustion du gaz, à la sortie des puits de forage, qui ne peut être utilisé pour la consommation d'entreprises ou de particuliers.