NOUVELLES

Violences dans le centre du Nigeria: 10 morts, 50 maisons brûlées (officiel)

22/05/2012 07:40 EDT | Actualisé 22/07/2012 05:12 EDT

Au moins dix personnes ont été tuées et des dizaines de maisons incendiées au cours du week-end dans l'Etat de Benue (centre du Nigeria) par des hommes armés, dernière attaque de ce type dans cette région secouée par des conflits entre chrétiens et musulmans ou entre groupes ethniques, a annoncé un responsable mardi.

"Pas moins de dix personnes ont été retrouvées mortes, plusieurs autres ont été blessées dans l'attaque de plusieurs villages du peuple Tiv (majoritairement chrétiens) au cours du week-end", a déclaré à l'AFP un porte-parole des autorités locales, Cletus Akwaya, ajoutant qu'environ 50 maisons avaient été incendiées pendant ces attaques.

Les assaillants sont vraisemblablement des membres de l'ethnie musulmane Fulani (ou Peuls), a-t-il indiqué.

Les forces de sécurité ont déployé plus d'effectifs dans cette région pour empêcher d'autres attaques, a ajouté le porte-parole.

L'Etat de Benue est situé sur un axe sensible, à la rencontre du nord majoritairement musulman du Nigeria et de son sud à dominante chrétienne. La région a connu de nombreux conflits entre les communautés Tiv agricoles et les éleveurs nomades peuls à propos des droits sur les terres.

La région centrale, particulièrement l'Etat du Plateau, est régulièrement le théâtre de flambées de violence à caractères religieux, ethnique et économique qui ont fait des milliers de morts.

Le Nigeria, le pays le plus peuplé d'Afrique avec 160 millions d'habitants, compte 250 peuples différents.

joa/bs/mjs/aub/sba

PLUS:afp