NOUVELLES

Transat vend sa filiale de services aéroportuaires Handlex à Servisair

22/05/2012 04:17 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Transat (TSX:TRZ.B) a annoncé mardi la vente de sa filiale de services aéroportaires Handlex à la firme auropéenne Servisair.

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais selon l'analyste Benoit Poirier, de Valeurs mobilières Desjardins, celui-ci ne dépasse pas 10 millions $.

D'après M. Poirier, Handlex génère des revenus annuels d'environ 50 millions $, lesquels proviennent à parts égales d'Air Transat et d'une vingtaine d'autres transporteurs. L'analyste estime que la rentabilité de Handlex est «faible».

La transaction devrait être complétée dans les prochaines semaines et prévoit notamment une entente de services avec Air Transat.

Dans un communiqué, Abderaman El Aoufir, président et chef de la direction de Servisair, a affirmé que cette acquisition confirmait la volonté de sa compagnie de continuer à renforcer sa position au Canada et d'augmenter ses économies d'échelle.

«Le secteur des services aéroportuaires devient de plus en plus concurrentiel et international et dans ce contexte Transat fait le choix stratégique de se concentrer sur son cœur de métier de voyagiste. En conséquence, la transaction ne comporte que des avantages pour toutes les parties intéressées, y compris le personnel de Handlex, qui se trouve à joindre les rangs d'une belle organisation, entièrement vouée aux services aéroportuaires», a déclaré Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat.

Handlex et ses 1200 employés offrent des services aéroportuaires au sol, à savoir l'accueil et l'enregistrement des passagers, la manutention des bagages et du fret, le nettoyage des appareils, de même que des services de piste, aux aéroports internationaux de Montréal, Toronto et Vancouver.

Servisair, qui est présente dans 175 aéroports du monde, appartient au groupe français Derichebourg.

PLUS:pc