NOUVELLES

Procès du militant bahreïni Nabil Rajab: prochaine audience le 28 mai

22/05/2012 09:42 EDT | Actualisé 22/07/2012 05:12 EDT

Un tribunal de Manama a fixé mardi au 28 mai la prochaine audience dans le procès du militant bahreïni des droits de l'Homme Nabil Rajab, jugé pour "appel et participation à une manifestation non autorisée", selon une source judiciaire.

La prochaine audience devrait être consacrée aux plaidoiries de la défense, a-t-on ajouté.

L'audience de mardi s'est déroulée en présence du militant qui a été conduit au tribunal menotté et accompagné de deux policiers, a constaté un journaliste de l'AFP.

M. Rajab, qui dirige le Bahrain Centre for Human Rights, avait été arrêté le 5 mai sous l'accusation d'insultes proférées contre les autorités sur son compte Twitter.

Dimanche, la justice avait décidé de le libérer sous caution dans l'affaire des tweets mais l'avait maintenu en détention pour le deuxième procès.

M. Rajab et son association défendent la contestation animée par les chiites, majoritaires dans la population, contre la dynastie sunnite au pouvoir à Bahreïn.

Lors d'une réunion lundi à Genève du Conseil des droits de l'homme de l'Onu, plusieurs pays ont demandé de nouveau à Manama de libérer tous les prisonniers politiques, dont M. Rajab.

Pour sa part, Human Rights Watch (HRW) avait appelé récemment les autorités bahreïnies à abandonner les poursuites contre M. Rajab et à le libérer.

"Les accusations contre Nabil Rajab ne sont qu'une tentative de faire taire l'un des plus éminents critiques du gouvernement bahreïni", avait affirmé Joe Stork, responsable de HRW pour le Moyen-Orient.

bur/tm/mh/cnp

PLUS:afp