Huffpost Canada Quebec qc

Une passagère suspecte force le déroutement d'un vol de US Airways au Maine

Publication: Mis à jour:
US AIRWAYS FLIGHT DIVERTED
WLBZ/CNN

AUGUSTA, États-Unis - Un vol de US Airways qui reliait Paris à Charlotte, en Caroline du Nord, a été dérouté vers un aéroport du Maine mardi, après qu'une passagère française apparemment instable eut annoncé qu'elle portait un dispositif implanté chirurgicalement, a indiqué un responsable américain au courant de l'enquête.

La femme, une citoyenne française née au Cameroun, n'avait pas de bagages enregistrés, et aucune information indique qu'elle soit une suspecte de terrorisme, a déclaré un autre responsable. Les deux responsables ont réclamé l'anonymat parce que l'incident comporte des informations sensibles.

Le vol 787, assuré par un Boeing 767 qui transportait 179 passagers et neuf membres d'équipage, a atterri vers midi à l'aéroport international de Bangor, a indiqué un porte-parole de US Airways, Andrew Christie. Deux avions de combat F-15 ont été déployés pour escorter l'avion jusqu'à son atterrissage.

La passagère au comportement suspect a été arrêtée et l'avion a pu poursuivre son trajet jusqu'à Charlotte, a indiqué l'un des deux responsables.

Dans un communiqué, l'agence américaine chargée de la sécurité des transports (Transportation Security Administration) a affirmé être au courant d'un «passager qui a fait preuve d'un comportement suspect» durant le vol. Par mesure de précaution, l'avion a été dérouté vers l'aéroport de Bangor, où il était attendu par des représentants des forces de l'ordre, a précisé l'agence.

L'aéroport de Bangor a l'habitude de gérer les vols déroutés. C'est le premier grand aéroport américain pour les vols en provenance de l'Europe et le dernier aéroport américain pour les vols transatlantiques. L'aéroport a un faible achalandage et l'une des pistes d'atterrissage les plus longues de la côte Est. Les avions de ligne utilisent souvent cet aéroport en cas de problème technique, d'urgence médicale ou de passagers turbulents.

Sur le web