NOUVELLES

Le militant bahreïni en grève de la faim au tribunal en fauteuil roulant

22/05/2012 03:36 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

Le militant bahreïni Abdel Hadi al-Khawaja, en grève de la faim depuis plus de quatre mois, est arrivé mardi sur une chaise roulante pour assister à son procès, selon un journaliste de l'AFP.

M. Khawaja, 52 ans, en grève de la faim depuis le 8 février pour protester contre sa condamnation à la perpétuité, semblait affaibli et amaigri mais n'avait pas d'assistance médicale.

Le militant chiite, qui détient également la nationalité danoise, avait été condamné par un tribunal d'exception à la perpétuité, mais la justice de Bahreïn avait ordonné le 30 avril un nouveau procès devant un tribunal civil.

Selon son avocat, qui l'a rencontré la semaine dernière à la prison de Jaw, au sud de Manama, où il a été conduit le 15 mai après être resté des semaines sous observation médicale dans un hôpital militaire, M. Khawaja a été forcé à s'alimenter.

L'hospitalisation de ce défenseur des droits de l'Homme avait suscité l'inquiétude d'organisations de défense des droits de l'Homme et de chancelleries étrangères.

M. Khawaja avait été condamné en juin 2011 par un tribunal d'exception dans le cadre d'un procès de 21 opposants arrêtés dans la foulée de la répression du soulèvement populaire contre la dynastie sunnite qui avait secoué Bahreïn de février à mars 2011.

Plusieurs pays ont demandé lundi à Bahreïn, devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, de libérer tous les prisonniers politiques.

tm/at/tp

PLUS:afp