NOUVELLES

L'aéoport de Bagdad fermé à la veille du dialogue sur le nucléaire iranien

22/05/2012 03:39 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

L'aéroport de Bagdad était fermé mardi matin en raison d'une épaisse poussière dans l'atmosphère, à la veille d'une réunion cruciale sur le dossier nucléaire iranien dans la capitale irakienne, a indiqué un responsable de la compagnie Iraqi Airways.

"Il n'y a ni décollages ni atterrissages (...) à cause du mauvais temps", a dit ce responsable sous couvert de l'anonymat. L'aéroport a été fermé vers 08H00 (05H00 GMT) et quatre vols ont été retardés à ce stade, a-t-il précisé.

On ignorait mardi matin quand il rouvrirait et si les pourparlers, prévus mercredi, en seraient affectés. Le chef des négociateurs iraniens sur le nucléaire, Saïd Jalili, est déjà arrivé lundi à Bagdad.

Les négociations, qui visent à enrayer l'escalade autour du programme nucléaire controversé de Téhéran, doivent rassembler l'Iran et des représentants du groupe "5+1" (les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU: Etats-Unis, Russie, Chine, France, et Grande-Bretagne, plus l'Allemagne).

Alors que Téhéran affirme que ses activités sont purement pacifiques, l'AIEA, qui surveille la plupart des installations de l'Iran dans le cadre du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), évoque depuis des années une possible dimension militaire du programme nucléaire iranien.

bur-ahe/tp

PLUS:afp