NOUVELLES

La Turquie espère une amélioration des relations avec la France

22/05/2012 06:41 EDT | Actualisé 22/07/2012 05:12 EDT

Le président turc Abdullah Gul se dit confiant dans une amélioration rapide des relations avec la France grâce à l'arrivée à la présidence de François Hollande.

Abdullah Gul, qui a rencontré François Hollande lundi soir en marge du sommet de l'OTAN à Chicago, a ensuite déclaré à des journalistes turcs que la position du nouveau chef de l'Etat français était "opposée" à celle de Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy était hostile à une entrée de la Turquie dans l'Union européenne. De plus, les relations entre les deux pays s'étaient tendues ces derniers mois, avec le vote en France d'une loi visant notamment à pénaliser la négation du génocide arménien. Le 28 février, toutefois, le Conseil constitutionnel a annoncé avoir rejeté cette loi, comme étant "contraire à la Constitution".

Abdullah Gul a affirmé qu'il avait dit à François Hollande que les deux nations n'avaient pas de conflit d'intérêt et, par conséquent, pas de raison d'"agir comme des ennemis". "Je suis sûr qu'ils feront une évaluation et que nos relations changeront rapidement", a-t-il ajouté. AP

pyr/v0215

PLUS:pc