NOUVELLES

La Corée du Nord améliore une base qui pourrait servir pour des missiles (institut de recherche)

22/05/2012 06:21 EDT | Actualisé 22/07/2012 05:12 EDT

La Corée du Nord a entrepris des travaux pour perfectionner un pas de tir de fusée qui pourrait à terme permettre de lancer des missiles de longue portée, a affirmé mardi un groupe de chercheurs d'une université américaine.

Des images satellites montrent que des "progrès rapides" ont été réalisés au cours de l'année écoulée sur la base de Musudan-ri (nord-est de la Corée du Nord).

Pyongyang aurait apparemment rasé un village proche pour constuire une installation destinée à l'assemblage de fusées, selon l'institut américano-coréen de l'université Johns Hopkins de Baltimore (Maryland, est).

"La nouvelle construction est destinée à accueillir de futurs lancements de fusées plus grandes que le modèle Unha qui a été récemment testé (le 13 avril, ndlr)", disposant elles d'une portée intercontinentale, a ajouté l'institut sur son blog, 38north.org.

Selon ces chercheurs, ce site serait opérationnel d'ici 2016-2017. Le blog publie plusieurs photos de la zone, montrant une série d'infrastructures, l'une d'elles étant présentées comme un "possible nouveau bâtiment d'assemblage" de fusées.

L'institut affirme également que la Corée du Nord semble faire des avancées dans la construction d'un réacteur nucléaire à eau légère qui pourrait compléter son programme d'armement.

Les Etats-Unis et leurs alliés soupçonnent Pyongyang de vouloir procéder à un essai nucléaire, après l'échec de son lancement de fusée le 13 avril. Cette initiative a été dénoncée par les Occidentaux comme un essai déguisé de missile à longue portée. La fusée a explosé peu après le décollage.

Les deux essais nucléaires précédents, menés en octobre 2006 et mai 2009, avaient suivi des lancements de fusée. Des photos satellite prises fin avril montraient un regain d'activité sur le site d'essai de Punggye-Ri (nord-est).

sct/mdl/eg/lor

PLUS:afp