NOUVELLES

La classe moyenne mexicaine est la seule à s'enrichir en Amérique du Nord

22/05/2012 07:56 EDT | Actualisé 22/07/2012 05:12 EDT

Le Mexique est le seul pays en Amérique du Nord où la classe moyenne ait profité de la croissance économique, indique une étude publiée mardi par le Centre canadien des alternatives politiques.

"La classe moyenne au Mexique a bénéficié de l'urbanisation, d'un plus grand taux d'emploi des femmes, d'une meilleure éducation et de meilleurs programmes sociaux", révèle Lars Osberg, l'économiste qui a réalisé l'étude.

Il note également que les revenus de la classe moyenne aux États-Unis et au Canada ont "perdu de la vitesse" depuis les années 1980 en raison de "la mondialisation, des progrès technologiques, de la baisse du travail syndiqué, et d'un marché du travail dérégulé".

Lars Osberg soutient que, parallèlement, les revenus des plus riches ont augmenté dans les deux pays, créant une disparité salariale jusqu'à "un niveau jamais vu depuis les années 20".

"Quand l'épargne croissante des riches est placée dans les marchés financiers, mais que tous les autres s'endettent, cela crée un château de cartes qui produit le même genre d'instabililté économique que celle qui a conduit à la crise financière de 1929 et au ralentissement économique de 2008", estime-t-il.

Or, en raison du niveau de dettes insoutenables des ménages, le retour à la stabilité passe soit par l'accélération du taux de croissance des 99% de revenus les plus faibles soit par le ralentissement du revenu des 1% les plus riches, explique l'étude.

str/via/lor

PLUS:afp