NOUVELLES

Cinq morts dans l'explosion d'une bombe à Damas, combats à Idleb (ONG)

22/05/2012 04:29 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

Cinq personnes ont été tuées mardi à Damas dans l'explosion d'une bombe dans le quartier de Qaboun, alors que de violents combats opposaient des déserteurs à l'armée dans la province d'Idleb, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'ONG, basée en Grande-Bretagne, n'a pas donné d'autres précisions sur cette attaque survenue avant l'aube dans la capitale syrienne.

Mais elle a fait état d'autres explosions entendues dans la nuit dans plusieurs régions du pays, dont les villes de Hama (centre), Idleb (nord-ouest), Lattaquié (nord-ouest), Alep (nord) et la ville côtière de Banias.

Les forces du régime ont dans le même temps mené des perquisitions dans le quartier de Barzé à Damas et la région d'al-Bassatine, en banlieue, arrêtant des dizaines de personnes, a précisé l'ONG.

Dans la province d'Idleb, de violents combats avaient lieu entre soldats et insurgés dans la localité de Kafroumé, l'armée utilisant l'artillerie lourde, a-t-elle poursuivi, sans fournir de bilan dans l'immédiat.

Des manifestations hostiles au régime de Bachar al-Assad ont par ailleurs eu lieu à Alep (nord), deuxième ville du pays, alors qu'une personne a été tuée par des tirs dans la ville de Deraa (sud), a dit l'OSDH.

Lundi au moins 54 personnes ont péri dans les violences, dont 31 soldats tués lors de combats avec des insurgés, a précisé l'ONG.

La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire qui s'est militarisée face à la répression sanglante menée par le régime Assad.

jz/tp/feb

PLUS:afp