NOUVELLES

Chutes du Niagara: un funambule pourra traverser mais pas risquer sa vie

22/05/2012 05:47 EDT | Actualisé 22/07/2012 05:12 EDT

Un funambule américain qui s'apprête à traverser les chutes du Niagara sur un fil le 15 juin, portera probablement un harnais de sécurité, même s'il ne le souhaite pas, a-t-on appris mardi.

Son entourage a indiqué à l'AFP que la question était "encore en discussion", mais la chaîne de télévision ABC, qui a prévu une retransmission spéciale de 3 heures autour de l'événément dont elle a obtenu les droits exclusifs, a précisé que "toutes les mesures de sécurité seraient prises".

"Nous sommes très soucieux du fait que cela sera un événément historique, avec des familles rassemblées devant la télévision pour regarder cette marche à grand spectacle, et elles peuvent être assurées que toutes les mesures de sécurité seront prises", a indiqué Jeffrey Schneider, vice-président d'ABC.

La chaîne a précisé qu'il y aurait un "léger différé" dans la retransmission, une précaution souvent mise en place pour éviter les imprévus du direct.

Nik Wallenda, 33 ans, issu d'une famille de funambules et d'artistes de cirque depuis sept générations, a obtenu en février de pouvoir traverser les chutes du Niagara sur un fil d'acier, un défi pourtant interdit depuis 1890.

La traversée de quelque 472 mètres aura lieu sur un fil tendu à 50 mètres au dessus des chutes le 15 juin au soir.

La Commission des chutes du Niagara avait d'abord refusé sa demande en décembre, mais lui a finalement donné l'autorisation en février, évoquant "le rôle que les cascadeurs ont joué dans l'histoire et la promotion des chutes du Niagara".

M. Wallenda a également reçu le feu vert des autorités américaines, les chutes du Niagara étant à la frontière entre les deux pays.

"Cela fait plus de 200 ans et sept générations que ma famille fait cela, je poursuis la tradition", a déclaré M. Wallenda, qui été mis pour la première fois sur un fil de fer à l'âge de deux ans et rêvait de traverser les chutes du Niagara depuis l'âge de six ans.

Il estime qu'il lui faudra de 30 à 40 minutes pour franchir le gouffre de la rivière Niagara.

Des milliers de visiteurs sont attendus des deux côtés des chutes, hautes d'une cinquantaine de mètres, pour cet événement.

bd/bar

PLUS:afp