NOUVELLES

Chine - Shanghai Shenhua cherche un nouvel entraîneur et fait fi d'Anelka

22/05/2012 05:20 EDT | Actualisé 22/07/2012 05:12 EDT

Shanghai Shenhua a annoncé mardi rechercher un nouvel entraîneur en chef, en dépit des menaces de sa vedette française Nicolas Anelka, entraîneur-joueur de l'équipe, de quitter le club chinois s'il ne lui était pas montré davantage de soutien.

"Le club cherche activement un candidat au poste d'entraîneur en chef et attend de lui qu'il accepte le poste et en prenne les commandes bientôt", a déclaré le club sur sa plateforme de microblogging.

L'équipe est actuellement dirigée par Jean-Florent Ikwange Ibenge, ancien sélectionneur de la RD Congo, épaulé par Anelka, après le départ d'un autre Français, Jean Tigana, le mois dernier.

Le club "espère qu'il (Anelka) aidera le nouvel encadrement à prendre très rapidement connaissance de l'état de l'équipe", a poursuivi Shanghai Shenhua.

L'international français avait fulminé lundi dans la presse locale contre toute volonté de changement.

"S'il n'y a toujours personne pour me soutenir et (qu'ils) continuent de faire des petites manigances derrière mon dos... alors je déciderai rapidement d'abandonner ou pas", avait déclaré l'ex-joueur de Chelsea au Xinmin Evening News, un média officiel.

"De cela dépendra ce qui se passera dans les prochaines semaines", avait-il ajouté.

Selon la presse locale, l'Argentin Sergio Batista, champion du monde 1986 en tant que joueur puis à la tête de l'équipe albiceleste lors du titre olympique à Pékin en 2008, serait pressenti pour prendre le poste d'entraîneur.

La franchise chinoise avait recruté Anelka en provenance du club anglais de Chelsea (1re div.) en janvier pour un contrat de deux ans et un salaire estimé à 234.000 euros par semaine.

Malgré ce recrutement prestigieux, Shenhua se traîne actuellement dans le bas du classement (14e) du Championnat de Chine.

bxs/cc/ami/jit/jmt/chc

PLUS:afp