NOUVELLES

Accord de l'Iran avec l'AEIA: "promesses vides" selon une élue américaine

22/05/2012 12:25 EDT | Actualisé 22/07/2012 05:12 EDT

La présidente de la commission des Affaires étrangère de la Chambre des représentants américaine, Ileana Ros-Lehtinen, a qualifié de "promesses vides" le projet d'accord entre l'Agence internationale de l'énergie atomique (AEIA) et l'Iran annoncé mardi.

"L'AEIA semble satisfaite de céder à l'Iran en échange, encore une fois, de promesses vides", a estimé dans un communiqué l'influente élue républicaine, qui est également proche de Mitt Romney, le probable opposant de Barack Obama à la présidentielle de novembre.

"Je suis profondément inquiète quant au fait que ce soi-disant accord entre l'Iran et l'AEIA sera utilisé dans l'unique but de créer un blocage afin de donner au régime iranien plus de temps pour acquérir la capacité de construire une arme nucléaire", a ajouté Mme Ros-Lehtinen.

Le directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano, a fait part mardi d'un accord qui serait prochainement signé entre l'agence et l'Iran sur une "approche structurée" concernant le programme nucléaire de Téhéran.

Cette annonce intervient à la veille d'une importante réunion sur la question à Bagdad entre les représentants iraniens et le groupe dit 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France et Grande-Bretagne, plus l'Allemagne).

Mme Ros-Lehtinen, a salué l'attitude adoptée par le Congrès au sujet du dossier du nucléaire iranien, par opposition à celle de l'AEIA. "Le Congrès n'a pas mordu à cette approche dangereuse et téméraire", a-t-elle assuré.

L'élue a ainsi salué l'adoption lundi par le Sénat d'une nouvelle série de sanctions contre l'Iran, dans le but de pousser Téhéran à suspendre son programme controversé d'enrichissement d'iranium. 

emp/gde

PLUS:afp