Huffpost Canada Quebec qc

Le prince Charles et Camilla célèbrent la fête de Victoria au Nouveau-Brunswick

Publication: Mis à jour:
CHARLES CAMILLA CANADA
AP

SAINT-JEAN, N.-B. - Le prince Charles et son épouse Camilla ont débuté lundi leur visite au Canada à la base militaire de Gagetown, au Nouveau-Brunswick, où le duc de Cornouailles avait suivi sa formation de pilote de l'armée de l'air.

Le prince s'est dit ravi de débuter son voyage à la base où, dans les années 1970, il s'était entraîné en tant que pilote d'hélicoptère naval. Une base qu'il a qualifiée à la blague de «zone d'exercices au milieu de nulle part».

Dans une allocution, le prince Charles a vanté les vertus du service à la collectivité — un thème dominant de la visite du couple princier dans le cadre du jubilé de diamant de la reine Élizabeth II.

«Cet appel s'adresse à des enseignants remarquables qui, contre vents et marées, offrent le meilleur début de vie possible à leurs étudiants, aux hommes et femmes d'affaires expérimentés qui font preuve de créativité pour partager leurs compétences et expériences avec les communautés ayant besoin d'un peu d'aide», a plaidé l'héritier de la couronne britannique.

«Je ne peux que souhaiter que leur exemple en inspirera d'autres, au même titre qu'ils m'ont inspiré.»

Le gouverneur général du Canada, David Johnston, le ministre du Patrimoine, James Moore, et le premier ministre du Nouveau-Brunswick, David Alward, ont accueilli le couple sous un ciel ensoleillé, après le salut officiel de 21 coups de canon.

«Le concept de service est des plus importants, et votre famille s'y connaît en la matière. À l'instar de votre mère, vous apportez l'espoir aux gens de partout dans le monde. Vous avez donné un nouveau sens au service», a lancé le gouverneur général.

«Nous savons aussi, a-t-il ajouté, que vous accordez une place spéciale au Canada dans votre coeur, et plus particulièrement à la base de Gagetown, ce doit donc être une sorte de retour à la maison pour vous.»

Plus tard lundi, Charles et Camilla ont assisté à une cérémonie de remise des certificats de citoyenneté pour 13 nouveaux Canadiens — cérémonie à laquelle le ministre de l'Immigration, Jason Kenney, a participé. Le couple s'est ensuite joint à des Canadiens célébrant la fête de la Reine à Saint-Jean.

Le prince Charles et son épouse ont visité ensuite l'école Hazen White-St-Francis, une école primaire qui accueille environ 145 élèves, dont une majorité issus de familles à faible revenu.

À leur sortie de l'école, ils ont regardé une partie de hockey de rue opposant des enfants et deux policiers de Saint-Jean.

Le prince Charles s'est permis un élan de spontanéité, s'emparant d'un bâton de hockey pour se mêler aux joueurs. Et contrairement à son fils aîné William, qui l'an dernier lors d'une partie à Yellowknife n'avait pas marqué de point, l'homme de 63 ans a pu s'emparer de la rondelle et trouver le fond du filet.

Le couple princier s'est posé à Toronto en début de soirée. Le prince Charles et son épouse doivent assister à une soirée de feux d’artifice en soirée pour la fête de la Reine.

Mardi, le gouvernement de l'Ontario sera l'hôte d'une réception donnée en l'honneur du couple, dans le district historique de Distiller. Le prince visitera par la suite la Yonge Street Mission.

Ils partiront de Toronto, mardi soir, en direction de Regina. Le lendemain, le prince Charles aura une audience privée avec le premier ministre Stephen Harper, puis le couple assistera à un concert de l'Orchestre symphonique de Regina, ce qui mettra fin à leur visite au Canada.