NOUVELLES

Pretoria veut étiqueter les produits fabriqués dans les Territoires occupés

21/05/2012 12:41 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

Le ministre sud-africain du Commerce a défendu lundi un projet d'imposer des étiquettes "Fabriqué dans les Territoires palestiniens occupés" et non "Fabriqué en Israël" pour les produits venant des colonies juives.

"Un certain nombre de produits entrent en Afrique du Sud comme produits d'Israël, quand bien même ils sont en fait des produits des Territoires occupés. Or, nous reconnaissons les frontières de 1967 d'Israël. Il y a une distinction entre les produits de l'intérieur des frontières et des produits provenant des territoires à extérieur, notamment de Cisjordanie", a remarqué Rob Davies.

Le gouvernement doit poursuivre une procédure de consultation de la population avant de prendre une décision, a noté M. Davies devant des journalistes, soulignant que Pretoria n'appelait pas pour autant au boycott des produits israéliens.

Dans le cadre de leur campagne de "résistance populaire", les Palestiniens ont appelé à boycotter les produits fabriqués dans les colonies juives implantées dans les Territoires occupés.

Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor a qualifié ce week-end ce projet d'"initiative essentiellement raciste".

"Il est choquant de penser que ce soit l'Afrique du Sud, entre tous les pays, qui fasse preuve d'une telle insensibilité et emprunte aveuglement la pente glissante du racisme", s'est emporté M. Palmor, interrogé par l'AFP.

bur-sn/liu/ej

PLUS:afp