NOUVELLES

Obama appelle les pays européens à "une coordination plus efficace"

21/05/2012 05:29 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

Le président américain Barack Obama a appelé lundi les pays européens à une "coordination plus efficace" pour juguler la crise de la dette dans la zone euro en reconnaissant que ce qui se passait en Grèce avait "un impact aux Etats-Unis".

"Le plus important, c'est que l'Europe reconnaisse que ce projet de l'euro signifie plus qu'une monnaie, et qu'il doit y avoir une coordination plus efficace sur le plan de la politique monétaire et fiscale d'un côté et en matière de croissance en général", a déclaré le président Obama lors d'une conférence de presse de clôture du sommet de l'Otan.

Il était interrogé sur le récent sommet du G8 à Camp David, Maryland (est), vendredi et samedi, où les dirigeants des pays les plus industrialisés ont plaidé en faveur de la croissance économique pour compenser l'effet de l'austérité budgétaire et appelé de leur voeux le maintien de la Grèce dans la zone euro.

M. Obama a réaffirmé lundi ce souhait tout en refusant de spéculer sur ce qui se passerait si Athènes sortait de l'euro.

Mais, a-t-il dit, "ce qui se passe en Grèce a un impact ici aux Etats-Unis".

Ce débat sur la dette européenne s'effectue sur fond de graves inquiétudes pour la Grèce, où la crise économique se double d'un blocage politique. Les Grecs sont à nouveau appelés aux urnes le 17 juin et leur sortie de l'euro est ouvertement évoquée.

col/lb/jri

PLUS:afp