NOUVELLES

Nigeria: arrestation d'un suspect armé près d'un immeuble officiel (police)

21/05/2012 10:10 EDT | Actualisé 21/07/2012 05:12 EDT

Les autorités nigérianes ont arrêté lundi un homme en possession de grenades et de munitions près d'un immeuble gouvernemental à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, au moment où plusieurs ministres tenaient une conférence de presse, a annoncé la police.

Le suspect "a été arrêté en face de Radio House", immeuble où est notamment basé le ministère nigérian de l'Information, a déclaré le porte-parole de la police Frank Mba.

"Nous avons trouvé 37 cartouches de munitions sur lui, trois grenades à main et nous l'avons placé en garde à vue pour les besoins de l'enquête", a-t-il dit.

La police n'a pas donné davantage de précisions sur cette arrestation.

Le suspect, selon des médias locaux, transportait ces armes dans un sac.

Plusieurs ministres, dont ceux de l'Aviation, des Sports et de l'Information, étaient en train de tenir une conférence de presse à l'intérieur de ce bâtiment lundi après-midi. Cette conférence de presse axée sur l'action gouvernementale depuis les élections générales de 2011 s'est poursuivie comme prévu.

Le Nigeria a été frappé par une vague d'attaques meurtrières attribuées ou revendiquées par le groupe islamiste radical nigérian Boko Haram.

Aucune information n'a été fournie dans l'immédiat sur un lien éventuel entre le suspect arrêté et Boko Haram.

Et les détails sur cette arrestation restaient très maigres. Le complexe de Radio House à Abuja abrite également le siège de la radio nationale nigériane.

La télévision nigériane a montré des images du suspect, que la police a identifié comme étant John Akpapu, assis par terre après son arrestation et entouré de journalistes posant des questions.

Il était vêtu à la mode occidentale avec des lunettes accrochées sur le haut de son pull.

Un responsable du ministère de l'Information a déclaré que le suspect avait déclaré aux autorités qu'il avait eu l'intention de ramener ces armes à l'intérieur d'un programme radio appelé "Lean On Me."

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, est en proie à des attaques de Boko Haram, particulièrement actif dans le Nord, essentiellement musulman, mais qui a mené des raids dans le centre, notamment à Abuja. Les actes de violence imputés à ce groupe ont fait près de 1.000 morts depuis mi-2009.

A Abuja, ils ont notamment revendiqué un attentat suicide contre le siège des Nations unies ayant fait 25 morts, en août 2011.

ola-bs-mjs/sba/cpy

PLUS:afp